navigation

Quand Ségo dé-rappe 25 janvier, 2007

Posté par Olivier dans : Non classé , trackback

Lors de son meeting à Toulon, le 17/01/07, Ségolène Royal s’est permis, sans honte et avec un un plaisir évident, de dire cela : « Je veux un pays (…) qui entende ce que lui dit Diam’s dans « Ma France à moi » : « y faut pas croire qu’on la déteste mais elle nous ment . Ma France à moi leur tiendra tête jusqu’à ce qu’ils nous respectent »

Dans « Ma France à moi », Diam’s – une rappeuse à l’allure de barquette de

Moussaka dégoulinant l’huile d’olives – sans doute traversé par se mélange d’intuition et de lucidité qui, parfois, animent les décérébrés, avait écrit :

« Alors elle se démène et vend de la merde à des bourges »

Et bien oui. Elle a réussi à vendre de la merde à une bourge. Mais cette bourge aurait du nous faire l’économie de ne pas nous la recracher en pleine figure…

Pour prendre la pleine mesure de cette aberration insultante qui consiste, pour une femme qui prétend à être présidente de la République française et donc de tous les français, à citer la chanson de cette rappeuse, un extrait de sa chanson :

« Ma France à moi, c’est pas la leur, celle qui vote extrême,  Celle qui bannit les jeunes, anti-rap sur la FM, Celle qui s’ croit au Texas, celle qui à peur de nos bandes, Celle qui vénère Sarko, intolérante et gênante. Celle qui regarde Julie Lescaut et regrette le temps des Choristes, Qui laisse crever les pauvres, et met ses propres parents à l’hospice, Non, ma France à moi c’est pas la leur qui fête le Beaujolais, Et qui prétend s’être fait baiser par l’arrivée des immigrés, Celle qui pue le racisme mais qui fait semblant d’être ouverte, Cette France hypocrite qui est peut être sous ma fenêtre, Celle qui pense qui pense que la police a toujours bien fait son travail, Celle qui se gratte les couilles à table en regardant Laurent Gerra,  Non, c’est pas ma France à moi, cette France profonde… » 

Voilà donc comment Diam’s voit et insulte la France profonde, cette France des petites gens, des plus humbles et des sans-voix. Cette France qui souffre le pluis.Et Mme Royal ose citer et cautionner une chanson qui contient ce torrent d’ordures… 

Même s’il n’a échappé à personne que Mme Royal est prête à tout (vraiment à tout !!) pour assouvir ses ambitions, il existe des limites à tout. Y compris à l’indécence et à l’ignominie.

Tam

Commentaires»

  1. A t-elle vraiment dit ça au meeting de Toulon ?
    Car au meeting de Villepinte (février 2007), ce passage sur la chanson de Diam’s était effectivement écrit sur le discours officiel distribué aux journalistes mais finalement elle ne l’a pas prononcé.

Laisser un commentaire

l' equipe sauvage du 64 bay... |
chalommeuf |
Blog "Les Calembours" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vive les conneries
| délireblog
| la chieuse