navigation

Ségolène noyade 5 février, 2007

Posté par Olivier dans : Non classé , trackback

Laurent Fabius, en novembre 2006, aurait dit en parlant de Ségolène Royal :
« Si elle pouvait se contenter de sourire et d’énoncer ses formules vides de sens, elle serait sans aucun doute élue présidente en 2007. Mais une campagne présidentielle, c’est un combat pour lequel elle n’est pas taillée. Elle va s’effondrer et le PS ira droit vers un nouveau 21 Avril »

Aujourd’hui, par la (dis)grâce (temporaire ?) de Ségolène, les événements semblent lui donner raison et le PS semble saisi par la terreur (véritable ou feinte) d’un nouvel avril.

Dame Royal avait crû qu’il suffisait de paraître, de sourire, de proclamer

« être à l’écoute » ou de dire, à longueur de temps, qu’on ne l’attaquait que parce que c’était une femme, pour que la présidence de la République lui tombe dans son (déjà fort dodue) escarcelle.

Ce doux rêve s’est évanoui et son entourage – qui, pour le moment, passe plus de temps à expliquer ce qu’elle a voulu dire qu’à organiser une campagne électorale digne de ce nom – commence à s’affoler. Un affolement justifiée (pour le moins…) par les nuages noirs qui, depuis quelques semaines n’ont cessé de s’amonceler sur la candidate.

Il y eut le double effet, dévastateur pour son image, de ses voyages à l’étranger.
Celui au Proche-Orient au cours duquel, à force de vouloir contenter tout le monde, elle a fini par dire tout et son contraire selon l’interlocuteur auquel elle s’adressait.
Sans oublier cette perte soudaine de ses facultés auditives plutôt étonnante pour une personne qui, à chacune de ses déclarations, se déclare « à l’écoute »…
Puis celui en Chine, touristique, où notre Supernunuche couleur de deuil, a voulu nous montrer que non seulement elle était à l’écoute, mais aussi qu’elle pouvait faire autre chose que sourire bé(â)tement ou annoner ses formules niaiseuses
Et là, patatras. Voilà que notre Reine du Chabichou s’est emmêlée les dictons chinois pour en faire jaillir une « bravitude » qui, loin du néologisme que quelques lêche-bottines de son entourage ont voulu nous faire gober, était surtout la nouvelle et triste démonstration d’une inculture que Louis Mexandeau, un socialiste ancien ministre de Mitterrand, a qualifié de « bushiste » (lire article Mexandeau)
Notons au passage que la même Ségolène Royal, lors de la visite en France du président chinois en France en janvier 2004, s’était élevé avec une partie des députés socialistes contre sa réception à l’Assemblée nationale, et l’avait boycotté au nom de la défense des droits de l’Homme en Chine.
Comme chacun sait, les droits de l’Homme en Chine ont fait d’énormes progrès depuis 3 ans.
Sans doute grâce à cette justice chinoise qui a tant impressionné Mme Royal….

Puis il y eut la cacophonie sur la hausse des impôts avec son compagnon François Hollande ; les sondages moins bons avec la lente désertion de son électorat par des femmes qui commence à s’attrister d’être représenter par un personnage aussi mièvre ; Montebourg et sa « bourde » sur Hollande ; l’irruption pathétique du fiston Thomas, un champion pur jus (l’intelligence de sa mère et le dynamisme de son père. Veinard !… ) ; la polémique sur l’ISF et la SCI La Sapinière du couple, pas gênante en soi mais qui sonne étrangement de la part de Hollande qui « hait les riches » et de Royal qui veut « effrayer les capitalistes » (rien que ça !…); …

Aujourd’hui, les militants socialistes sont désemparés et se demandent si Royal est à la hauteur.
Non seulement, sa campagne est jugée trop molle mais la candidate elle-même est loin d’être considérée comme dynamisante.
Il suffisait de constater le dépit de certaines personnes qui étaient venus l’écouter lors de son meeting de Toulon, pour constater qu’elle était loin d’avoir fait l’unanimité.
Il faut dire que Miss Poitou n’a rien pour enthousiasmer lors des meetings.
Dans la forme, c’est une bien piètre oratrice dont la voix, lorsque elle est poussée, sombre dans des aigus insupportables
Dans le fond, c’est la sempiternelle récitation de formules plus creuses les unes que les autres qui finissent rapidement par donner l’impression que la candidate du PS n’a vraiment rien à dire.

Nouvelle tentative à Grenoble. La candidate aux cheveux longs et aux idées courtes a voulu se la jouer jeun’s. La veste en cuir noir était de sortie comme des citations de Jamel et de Diam’s (la chanteuse qui a volé la tête de son frère)                                                                                                      Si ça continue, pour essayer de récupérer des voix, elle va aller faire des meetings dans les maternelles en s’habillant comme Chantal Goya et en citant Oui-Oui et les Bisounours.

Malheureusement pour elle, tout cette mise en scène est tellement grotesque que la sauce ne prend pas et ses sympathisants, même les plus irreductibles, commence à penser qu’elle ne fait pas le poids.

Cette dernière idée commence, sérieusement, à inquiéter les dirigeants socialistes.
Car, elle est aussi de plus en plus présente dans l’opinion publique.

Les intentions de vote pour elle n’en finissent pas de sombrer et, plus inquiétant encore, le vote Ségo n’est plus un vote d’adhésion ou de soutien, mais un vote par défaut.

La présidence de la République s’est énvolée et même sa présence au second tour est loin d’être assurée. Très loin même…

Tam

Commentaires»

  1. Est ce un blog en faveur de l’UMP ?
    via des prestataires de service qui trouvent que les médias principaux ca suffit pas pour désquilibrer le vote.
    Si peu d’arguments de fond, un donneur de leçon extérieur à tout
    Quelles sont ses propositions ?
    Comment s’engage-t-il dans cette élection et dans les autres occasions de la vie pour construire quelque chose ?
    Comment voit-il les femmes dans le champs politique (à la cuisine ?)
    Milite-t-il pour transférer l’argent des services publics dans les poches de ceux qui paient encore quelques impots (trop pour eux).
    Quel est son objectif ?

Laisser un commentaire

l' equipe sauvage du 64 bay... |
chalommeuf |
Blog "Les Calembours" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vive les conneries
| délireblog
| la chieuse